Petits Jardiniers

Nous rencontrons Fabienne Décoret, dans son domaine d’exploitation aux Guillets en fin d’après-midi, ce jeudi 5 novembre 2015.

 

Parallèlement à son activité d’ingénieure en chauffage urbain pour la ville de Grenoble, Fabienne s’inscrit à l’Ecole Lyonnaise de plantes médicinales, en 1999, pour y suivre des cours  un week-end par mois pendant trois ans.

«  Je l’ai fait par curiosité et parce que j’avais le désir d’éclaircir ce que je ressentais intuitivement, à savoir la relation qui pouvait exister entre les êtres et leur environnement, animal, minéral et surtout végétal. A propos de la santé, dans quelles mesures les plantes qui nous entourent peuvent-elles nous apporter des réponses ? ».

Ce désir de vivre au plus près de la nature, loin de l’agitation urbaine, sans déplacements quotidiens fastidieux, (elle habitait depuis 1991 dans le hameau des Cottaves), la pousse à changer radicalement d’univers et d’activité.

Aidée par un membre de la Chambre d’Agriculture de l’Isère, elle remplit un dossier de demande de subvention auprès de la Région Rhône-Alpes, pour déposer un projet de culture, de transformation et de commercialisation de plantes aromatiques à caractère médicinal.

 
En 2003, elle a l’opportunité  d’acheter les deux ha au-dessus des Guillets, pour y réserver 4000 m² environ, de culture.
C’est donc à partir de mai 2004 que Fabienne choisit de cultiver quelques plantes aromatiques pouvant avoir des effets bénéfiques pour la santé, comme la  bourrache, le souci, la consoude, l’angélique…

Reconnue par le Parc Naturel, Fabienne se bat seule, sans relâche, pour mener de front sa nouvelle activité, les démarches officielles de toutes sortes, les dossiers financiers, les charges professionnelles, les travaux d’installation  et de construction, ainsi que de multiples tracasseries administratives.
« J’ai mis dix ans pour m’installer, et ce n’est pas fini !  Ce projet  me plait bien, mais il faut que je trouve le moyen  d’alléger mon travail quotidien car il me prend beaucoup de temps et reste très pesant!».
 
Aujourd’hui l’activité professionnelle de Fabienne s’articule surtout autour de deux axes :
  • La culture / la transformation / la vente de plantes.
  • L’élevage de poules pondeuses.

 

Grâce à l’arrivée de l’électricité depuis cet été 2015, Fabienne va pouvoir travailler plus confortablement dans son laboratoire chauffé et mieux équipé pour transformer les plants séchés de serpolet, d’angélique, de menthe, de cassis … pour en faire des sirops ou des tisanes.

Son activité s’organise principalement autour de quatre productions :
  • Fabrication de sirops… de serpolet, de feuilles de cassis, de vulnéraires…
  • Fabrication de tisanes comme ses « tambours et trompettes » à base d’hysope, de prêle et de menthe ou ses « sans soucis »…
  • Fabrication de cosmétiques pour la peau avec de  la consoude par exemple…
  • Fabrication de toute une gamme de produits à la vulnéraire…

Pour élargir son champ d’activité, elle organise aussi des stages et en été des visites autour de ses productions.
Mais Fabienne reste la seule sur cette activité, dans notre Massif de Chartreuse, alors qu’il y en a une dizaine dans le Massif des Bauges. « Travailler en équipe, avoir de l’aide, notamment pour la partie culture de mon travail, serait d’un grand secours » nous confie-t-elle.

Pour la future année, 2016, Fabienne compte redémarrer son élevage de poules pondeuses, dont les œufs très frais se vendent sur le marché, comme des petits..oeufs ! Et y a pas plus biologiques qu’eux !
Dès le mois de mai 2016, de nouvelles herbes aromatiques seront plantées et si la saison est bonne, la récolte le sera et grâce à l’électricité, donc le chauffage aussi, la transformation en automne sera plus facile et la production plus importante. Restera la partie communication et vente à assurer largement. Dans la quasi obscurité de son magasin, aux Guillets, nous quittons Fabienne non sans l’avoir remercié de sa disponibilité et de la dégustation d’une de ses productions, le sirop de serpolet.
 
Pour contacter Fabienne et acheter ses produits : « Petits jardiniers »
Téléphone : 06 85 52 76 20
Courriel : fab.plantes@gmail.com
Sur FaceBook : www.facebook.com/petitsjardiniers
Points de vente :  tous les dimanches matins sur le marché de St Pierre de Chartreuse et à la boutique de « L’art et la manière »
Hors saison d’hiver : sur son exploitation aux Guillets
Pour l’ANS propos recueillis par Maurice Gonnard et Christian Maffre  St Pierre de Chartreuse  le 5 novembre 2015

Mentions légales - ContactL'association ANS en Chartreuse - Accès adhérents

ANS Chartreuse - Place de la Mairie 38380 Saint-Pierre de Chartreuse